La pratique du karting

 

La France compte quelque 15 000 licenciés sous l'égide de la FFSA répartis sur 214 clubs et 18 comités régionaux. Ce sport-loisir compte plus de 500 acteurs professionnels (constructeurs-importateurs, revendeurs, préparateurs, loueurs, propriétaires de pistes, etc.). En France, plus de 5 millions de gens sont déjà montés dans un kart. Il existe plus de 350 pistes dont 280 homologuées par la FFSA.

Toujours en France, il est également possible de pratiquer le karting au sein de l'UFOLEP, qui compte plus de 3 800 licenciés. Cette pratique se veut avant tout « loisir », mais un cadre réglementé permet l'organisation de courses dites « amicales ». L'objectif est de faciliter l'accès à la pratique du karting grâce notamment à des licences abordables, un règlement simplifié et une réduction des catégories.

Karting de location

Le karting de location se pratique partout dans le monde, de la simple session au « ticket » (10 à 15 min) à l'organisation de challenges amicaux de vitesse et endurance, le plus souvent au volant de karts reconnaissables par un kit carrosserie protégeant pilote et matériel et assurant un bon niveau de sécurité. Généralement ce sont des karts à moteurs Honda 4-temps de 270 cm³ (9 ch - en indoor ou en extérieur) ou 390 cm³ (14 ch - seulement sur les pistes extérieures) ou encore bi-moteurs. Ces karts sont déjà performants et garantissent de bonnes sensations. Pour les plus avertis, il est possible de louer sur certaines pistes des karts 2-temps équipés des moteurs Formule FFSA (uniquement en France ; 100 cm³, de 17 à 20 chevaux), Rotax Junior (125 cm³, 22 ch) ou même Rotax Max (125 cm³, 29 ch).

En France, on peut pratiquer le karting en location dans toutes les régions, sur plus de 300 pistes dédiées. Depuis 2006, il existe une Coupe de France dite « Loisir » organisée par la FFSA, tremplin entre la location et la compétition, réunissant plus de 200 qualifiés issus de 150 pistes hexagonales. Les meilleurs d'entre eux remportent des courses « clé en main » en Formule FFSA.

Depuis 2009, un classement international 4-temps a été lancé par Sodikart, les Sodi W Series. Regroupant des circuits dans le monde entier et ouvert à tous dès 15 ans, ce classement « loisir » devrait connaître un essor important dans les années à venir.

Karting de compétition

Il s'agit d'un sport qui demande une bonne condition physique. Sa pratique en France nécessite l'obtention d'une licence FFSA (ou UFOLEP, dans certains cas). Cette licence s'obtient auprès d'un club ou d'une association sportive.

L'équipement obligatoire du pilote en France comprend :

  • Un casque intégral (pour la compétition celui-ci doit être homologué)
  • Une combinaison (pour la compétition, homologuée CIK-FIA)
  • Une minerve (pour la compétition, homologuée FFSA)
  • Une paire de gants
  • Une paire de chaussures montantes

Le protège-côtes est obligatoire pour les catégories Minikart, Minime et Cadet et fortement recommandé pour l’ensemble des catégories.

On peut pratiquer le karting en France dès l'âge de 6 ans en initiation-loisir et en compétition (catégorie Minikart 4-temps).

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.